vendredi 22 septembre 2017

Journée du chandail orange - 29 septembre, 2017

Aucun commentaire :

Le 29 septembre 2017 (le 30 septembre à travers le pays), nous vous encourageons à porter un chandail orange. Rendons hommage aux élèves des pensionnats autochtones et prenons un engagement collectif afin de s'assurer que chaque enfant est pris en considération. La journée du chandail orange est une étape sur la voie de guérison et la réconciliation. 

Pourquoi le 30 septembre ? - Cette date a été choisie parce que c'est le temps de l'année où, autrefois, les jeunes enfants étaient retirés de leur foyer et souvent amenés très loin de leur communauté. C'est une occasion de paver la voie à la lutte contre le racisme et l'intimidation. * L'université de l'Alberta a choisi le vendredi 29 septembre. *

Pourquoi un chandail orange ?  La Journée du chandail orange est l'héritage de l’événement de commémoration du pensionnat de la Mission Saint-Joseph, tenu à Williams
Lake (en Colombie-Britannique), au printemps 2013. Cet héritage a jailli du récit de Phyllis, à qui on avait enlevé sa nouvelle chemise orange vif lors de son premier jour d'école à la mission. C’est devenu une occasion de maintenir la discussion sur tous les aspects des pensionnats qui se déroulent chaque année. Pour en savoir plus, lisez l'histoire de Phyllis ici: http://www.orangeshirtday.org

Passez le mot !  Prenez une photo et postez-la avec le hashtag #orangeshirtdayuofa et encouragez les étudiants Premières Nations, Métis et Inuits de l'Université de l'Alberta !


lundi 18 septembre 2017

Semaine de la culture scientifique

Aucun commentaire :
Du 18 au 25 septembre, les bibliothèques de l'Université de l'Alberta organisent de nombreux événements et expositions pour mettre en valeur la diversité des recherches des employés et des étudiants à travers l'université. De la paléontologie à la physique, des particules aux citoyens scientifiques et aux satellites; l'ampleur des connaissances et de la recherche est incroyable ! 

Bibliothèque Saint-Jean : Nous avons mis en avant une exposition de livres et de jeux scientifiques pour vous inspirer. Jetez un coup d'oeil à nos suggestions ou à celles préparées pour la Semaine de la culture scientifique : culturescientifique.ca/ressources/

Cameron Library : Visitez la bibliothèque Cameron au campus Nord pour essayer les expériences scientifiques. Pour une liste complète des activités, voyez: library.ualberta.ca/events/science-literacy-week

Le dernier mot est laissé au fondateur de la Semaine de la culture scientifique, Jesse Hildebrand : 
"JADORE LIRE! C’est magnifique de pouvoir apprendre des scientifiques du monde entier en tournant les pages d’un livre. Au départ, la Semaine de la culture scientifique visait à encourager les bibliothèques à mettre en valeur leurs collections d’ouvrages scientifiques. L’inspiration peut venir en variant les lectures !  ... Alors, ouvrez un livre, visionnez une vidéo ou participez à une activité et découvrez le monde qui vous entoure."



lundi 11 septembre 2017

Joignez-vous à notre équipe : Student Library Advisory Committee -2017/18

Aucun commentaire :
Nous sommes à la recherche de membres pour le Student Library Advisory Committee.

Vous voulez avoir un effet sur le campus ? Vous désirez développer des compétences en dehors de la classe ? Postulez dès maintenant pour vous joindre à notre Student Library Advisory Committee.

Si vous êtes sélectionné, vous pourrez collaborer avec vos collègues et le personnel de la bibliothèque pour renforcer et améliorer les services des bibliothèques, afin de mieux répondre aux besoins changeants des étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs, maintenant et dans le futur.

Les membres du comité de l’année dernière ont joué un rôle actif pour aider les bibliothèques à prendre des décisions clés liées à l’initiative des manuels de cours, le projet pilote de prêt technologique, l’achat de nouveaux meubles et la convivialité du site Web.

Pour plus d’informations sur le mandat, l’affiliation et les attentes de SLAC, et pour postuler, veuillez consulter http://library.ualberta.ca/slac/

Date limite pour postuler :  17 septembre, 2017

Questions ? Contactez-nous : Angie Mandeville à afm1@ualberta.ca ou Lindsay Johnston à lindsay.johnston@ualberta.ca

mardi 5 septembre 2017

Empruntez au lieu d'acheter vos manuels de cours !

Aucun commentaire :
Vous pouvez sauver de l'argent ce semestre en empruntant les manuels de cours de la bibliothèque ! 

Il faut garder à l'esprit que les livres de la réserve sont partagés avec vos pairs. Afin de mettre ces livres à la disposition du plus grand nombre d'étudiants possible, ils sont mis dans la collection réserve avec une durée de prêt de 2 heures pendant les heures d'ouverture de la bibliothèque. 

Le but du Course Textbook Initiative est d'augmenter l'accès aux manuels de cours et de minimiser les coûts pour les étudiants. La U of A reçoit des fonds sur une base annuelle pour acheter des livres de cours sélectionnés. Afin de tirer le maximum de ces fonds, nous avons établi certains critères d'achat :

1. Le livre de cours est REQUIS pour le cours (et non recommandé).

2. Le prix du livre est de 50 $ ou plus.

Êtes-vous intéressé à savoir si votre manuel de cours est disponible à notre réserve ? Cherchez dans Reserve Collections.

Si vous avez des questions à propos de ce service, n'hésitez pas à nous les poser !
Courriel : textbook@ualberta.ca

Manuel de cours non disponible?

mercredi 30 août 2017

5 choses à savoir sur les bibliothèques

Aucun commentaire :

Nous avons une bibliothèque pour cela !
10 bibliothèques couvrant tous les domaines d'études:
* Augustana Campus Library (Camrose)
* Bibliothèque Saint-Jean (Campus Saint-Jean)
* Bruce Peel Special Collections & Archives
* Cameron (Science and Technology)
* H.T. Coutts (Education and Physical Education)
* John W. Scott (Health Sciences)
* John A. Weir Law Library (Law)
* Rutherford (Humanities and Social Sciences)
* Winspear (Business)
                                                 * Book and Record Depository (BARD)


    Votre ONEcard est votre carte de bibliothèque. 
    Quelles sont les politiques de prêts? Cliquez ici  pour connaître tous les détails. 
    Pour éviter les amendes:
    Renouveler vos documents en ligne avec Mon Dossier
    * Retourner les livres rappelés à temps

    Votre Onecard peut également être utilisée pour emprunter des documents de la bibliothèque publique d'Edmonton en vous inscrivant au programme LPASS. Vous pouvez également obtenir une carte TAL pour emprunter aux bibliothèques partout dans la province !

    Explorez nos collections en ligne. 
    Les Bibliothèques de l'Université de l'Alberta sont deuxième au Canada pour la recherche. Une collection de plus de 4,7 millions de titres, format papier et électronique et plus de 8,7 millions de volumes. En tant que membre de la communauté de l'Université de l'Alberta, vous pouvez utiliser votre CCID et mot de passe pour accéder à plus de 110 000 périodiques électroniques, plus de 1,3 millions de livres numériques, et plus de 1 700 bases de données pour vous aider à réussir vos projets de recherche. Si nous ne disposons pas de ce dont vous avez besoin, faites une demande de prêt entre bibliothèquesParcourez nos guides pour trouver des ressources par sujet, ou commencez votre recherche à www.library.ualberta.ca/francais

    Nous avons de la place pour vous.
    Nous avons l'espace et l'équipement pour vous aider dans vos travaux incluant:
    * À la BSJ profitez d'espaces meublés de fauteuils confortables, ainsi que 5 salles d'étude réservables pour le travail en groupe. Pour aider la concentration il y a une salle silencieuse fermée ainsi que plusieurs isoloirs.
    * 35 ordinateurs Windows 
    * Bornes de recharge sécurisée pour les cellulaires
    Nos espaces sont ouvert à tous!


    Demandez-nous de l'aide!
    Visitez le comptoir de services dans n'importe quelle bibliothèque, notre personnel vous aidera à trouver et utiliser nos ressources. Nous avons des bibliothécaires spécialistes dans chaque domaine d'étude. Si vous avez besoin d'une aide approfondie, prenez rendez-vous avec un(e) bibliothécaire. Vous ne pouvez pas venir en personne? Chat, texto, courriel, et téléphone. Questions? Demandez-nous!

    mercredi 19 juillet 2017

    Nouveautés jeunesse

    Aucun commentaire :
    Vous chercher des livres d'enfants pour ensoleiller votre été ? Voici quelques suggestions de lecture tirées de nos nouveautés de la semaine. Laissez-vous charmer par ces petits bijoux de la littérature !

    Voilà des siècles que les loups mangent les cochons, c’en est trop ! L’heure de la revanche a sonné : aux cochons de s’occuper du loup !

    Ce dictionnaire présente les bases et l'histoire de l'architecture ainsi que le travail des grands architectes contemporains.


    Lola a peur du noir ; d’ailleurs sa couleur préférée c’est le jaune. Jaune comme le soleil. Quand le soleil se couche, Lola se sent mal. Elle prend sa maman par la main et ensemble, elles vont allumer la lumière dans toute la maison.  
    Voilà un texte poétique qui se met à hauteur d’enfant et permet d’apprivoiser avec douceur le noir de la nuit. Un album qui traite aussi de la complicité entre une mère et sa fille.

    Une nouvelle version du célèbre conte illustré par des oeuvres marquantes de l’histoire de l’art. Une démarche novatrice pour initier les plus jeunes à l’art.



    Saviez-vous que les dragons aimaient les tacos? Eh oui, ils les aiment à la folie! Si vous voulez vous faire des amis dragons cuisinez-leur des tacos! Et comme ils aiment aussi les soirées entre amis, pourquoi ne pas organiser une soirée tacos? Mais attention, ils détestent par-dessus tout les sauces piquantes... Vous trouverez dans ce livre la marche à suivre pour une soirée tacos très réussie et des dragons heureux! Mais prenez garde à faire disparaître toutes les sauces piquantes, sinon...

    L’auteure et illustratrice britannique Nicola O’Byrne secoue l’héritage de Charles Perrault et des frères Grimm, mélange une dose d’humour insolent et concocte ainsi un nouveau conte de fées à partir des classiques intouchables de notre imaginaire. 

    lundi 10 juillet 2017

    Suggestions de lecture d'été

    Aucun commentaire :

    Si vous êtes comme nous, vous songez probablement que rien ne vaut un après-midi d'été à lézarder au soleil, un bon livre à la main. Voici donc une liste de suggestions de lecture pour vous inspirer; qui sait, peut-être profiterez-vous du beau temps pour lire dans un des nombreux parcs de la ville ! Notre liste s'allongera tout au long de l'été, et nous vous invitons à nous soumettre vos propres suggestions (soit dans la section commentaires, soit par courriel à bsj@ualberta.ca)... si vous arrivez à quitter votre livre un moment !


    L'île au Canot: roman  par Claude-Emanuelle Yance 

    Une histoire d'un autre temps au Québec avec le fleuve et la religion comme obsessions. L'eau et le feu. Jaloux de son frère cadet, gérant mal ses élans de violence, Jérémie croit être la réincarnation de Caïn. Il prend la fuite, et pas qu'une fois. Les malheurs semblent le suivre partout, même remarié, même loin du fleuve. Écriture qui coule bien, simple, sachant mettre l'émotion de l'avant sans mélo. Une histoire d'amour aussi, et de rédemption. - Mario Cloutier, La Presse

    On dirait nous: roman par Didier van Cauwelaert

    Deux trentenaires vivant d'amour et d'eau fraîche reçoivent une proposition singulière d'un couple de personnes âgées. La vieille femme, dont les jours sont comptés, aimerait se réincarner dans leur futur enfant. Malgré certaines réticences, les jeunes tourtereaux laisseront entrer dans leur vie les nonagénaires. Ceux qui aiment les récits fantaisistes, loin du cynisme ambiant, seront servis avec ce nouveau roman de l'auteur à succès Didier van Cauwelaert. - Véronique Lauzon, La Presse


    Taqawan: roman  par Éric Plamondon

    Cette histoire commence en Gaspésie, le 11 juin 1981. Cette histoire commence il y a des millénaires, avant les Vikings, avant les Basques, avant Cartier. Cette histoire commence avec les Mi’gmaq. Pour eux, c’est la fin des terres, Gespeg. Pour d’autres, c’est le début d’un nouveau monde. Taqawan est une histoire de pêche et d’affrontements. Une histoire de crimes et d’accointances, d’injustice et de droits bafoués. Une réflexion sur la amérindianité, choix du public pour Les Incontournables 2017. 

    La petite poule d'eau  par Gabrielle Roy

    Gabrielle Roy, à partir du souvenir d’un été passé dans une région sauvage du Manitoba, au nord de Winnipeg, un pays situé plus loin que le « fin fond du bout du monde », a imaginé le recommencement de toutes choses : de l’éducation, de la société, de la civilisation même. Ce pays de grande nature et d’eau chantante, elle l’a peuplé de personnages doux et simples, épris à la fois de solitude et de fraternité à l’égard de leurs semblables. - suggestion de Matthias (bibliothécaire résident)


    Stupeur et tremblements par Amélie Nothomb

    Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant. D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière. Une course absurde vers l'abîme - image de la vie -, où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne. - suggestion de Sarah-Jeanne (assistante service au public)


    L'agence no.1 des dames détectives par Alexander Mccall Smith

    Les Trois premières enquêtes de Mma Ramotswe, la célèbre Miss Marple africaine, réunies dans un seul volume.
    Divorcée d'un mari trompettiste porté sur la bouteille, Precious Ramotswe a décidé de refaire sa vie avec un gentleman garagiste nommé J.L.B. Matekoni. Mais ce batifolage amoureux ne comble pas le désir d'aventure de notre bouillonnante lady. Un beau jour, l'inénarrable Mma se jette à l'eau et ouvre à Gaborone, capitale du Botswana, un bureau d'un nouveau genre : la première agence de détectives strictement au féminin. En compagnie de Mma Makutsi, une amie qu'elle nomme dans la foulée Détective Assistante, Precious Ramotswe déclare la guerre aux belles-filles têtues, aux maris en fuite et aux escrocs sans vergogne.  - suggestion d' Elisabet (assistante service au public)

    Paul au parc (série de bandes dessinés) par Michel Rabliagati

    Paul au parc, septième tome de la vie réinventée de l'auteur, n'a pas tout à fait la même envergure. Il est dans l'ensemble plus léger, et ce, même si un drame attend au détour d'une page. Michel Rabagliati y raconte un peu plus d'une année de l'enfance de Paul, entre 1969 et 1971, du premier baiser au premier camp de louveteaux. Des expériences qu'il vit alors que le FLQ fait grimper la tension.
    Le bédéiste peint ici par touches, c'est-à-dire qu'il juxtapose finement les épisodes dans un mouvement qui révèle le monde intérieur de Paul, son humour gamin et le regard encore naïf qu'il pose sur le monde. Ce n'est pas vraiment un roman d'apprentissage, plutôt une peinture touchante de ce moment de l'enfance où l'on voit poindre au loin l'adolescence et où on vit nos premières expériences marquantes. - suggestion de Sarah (bibliothécaire)



    jeudi 15 juin 2017

    Le Mois national de l'histoire autochtone

    Aucun commentaire :
    Le mois de juin a été déclaré Mois national de l’histoire autochtone par le gouvernement canadien. La Bibliothèque Saint-Jean a de nombreuses ressources sur ses étagères, reflétant l'histoire, l'art et la culture des Premières nations. Nous avons choisi quelques documents parmi notre sélection (exposée dans nos vitrines). Pour plus d'informations ou pour emprunter un des livres, adressez-vous au comptoir de service.
    .

    Une pléiade de géologues, d'ethnologues et de naturalistes ont exploré cette région ouverte sur la toundra et le Grand Nord. Toutefois, les témoignages et les nombreuses photographies prises depuis la fin du XIXe siècle n'avaient curieusement jamais été oubliés. Grâce à cet ouvrage, le voile est désormais levé sur cette Nation. Mistissini offre en effet aux lecteurs une promenade unique à travers le temps, largement illustrée, dans le pays des ours sacrés et des traditions amérindiennes séculaires.

    Margaret Pokiak est une jeune Inuit de 8 ans. Son désir le plus cher est d’aller à l’école pour apprendre à lire, même s’il lui faut quitter son village arctique. Une fois à l’école, Margaret est confrontée à une religieuse cruelle. Dès les premiers jours, celle-ci s’en prend à la jeune fille qu’elle juge têtue et rebelle. Margaret travaille dur tout en rêvant au jour où elle pourra enfin quitter le pensionnat pour ne plus jamais y remettre les pieds… Incluant des photos d’archives de Margaret Pokiak-Fenton et des illustrations éloquentes de l’artiste Liz Amini-Holmes, ce livre est le témoignage émouvant d’une jeune fille déterminée à réussir dans l’adversité.




    Ce livre est à la fois un ouvrage d’histoire et une subversion de l’histoire officielle. En somme, c’est le résultat de la réflexion personnelle et critique que Thomas King a menée depuis un demi-siècle sur ce que cela signifie d’être Indien aujourd’hui en Amérique du Nord.  Il n’est pas tant une condamnation du comportement des uns ou des autres qu’une analyse suprêmement intelligente des liens complexes qu’entretiennent les Blancs et les Indiens.





    jeudi 8 juin 2017

    Nouveautés jeunesse

    1 commentaire :

    Ce mois-ci, la Bibiliothèque Saint-Jean vous propose une sélection de tous nouveaux livres jeunesse, de quoi plaire aux tous-petits comme aux plus grands !




    Par Annie Jay

    C’est la fête au château ! L’ambassadeur de Libye vient d’arriver à Versailles avec sa caravane d’animaux exotiques. Mais quand Élisabeth apprend qu’on prévoit de la marier, elle perd toute envie de se réjouir… Une seule solution : entrer en douce au bal masqué organisé en l’honneur des invités et demander au roi de renoncer à ce projet de mariage. Son nouvel ami Samir et la belle jument Éclipse pourraient bien l’y aider...





    Par René Gouichoux et Thomas Baas
     
    La Vraie maman, elle est petite, grande ou maigre, a dix-huit paires de bras et fait mille choses à la fois, crie, rêve, fait des chatouilles ou regarde la télé… Mais c’est avant tout celle qui t’aime de tout son coeur.







    Par Alain M. Bergeron et Mika

    Madame Isabelle est une enseignante un peu magicienne. Dans sa classe, chaque élève peut vivre une aventure dans la peau du personnage de son choix. Nathan, lui, rêve de devenir astronaute…
    Sa mission : trouver la petite-petite planète Verte. Avec l’aide de son ami William le copilote, Nathan affronte météorite, poissons voraces et panne de moteur. Il faut être prêt à surmonter les embûches pour réaliser ses rêves. Mais l’aventure en vaut la peine, surtout entouré de bons amis !




    Par Téa Stilton

    Une flotte de vaisseaux fantômes sillonne les eaux tempétueuses de la mer des Passages. Au cours d’un combat épique sur les flots, les princesses du royaume de la Fantaisie devront unir leurs forces et faire appel à tout leur courage afin de faire échouer les plans d’Acquaria, la redoutable et insaisissable sorcière des Mers…






    Par Daniel Miyares

     
    Un petit oiseau arrogant fait tout pour avoir la paix… Et il l’obtient.















    jeudi 18 mai 2017

    Prix des libraires du Québec

    Aucun commentaire :
    La listes des finalistes du Prix des libraires du Québec a été dévoilée. Les gagnants dans les catégories “roman” ont été annoncés la semaine passée : Stéphane Larue et Emily St. John Mandel. Pour les résultats de la catégorie “poésie”, il faudra attendre la fin mai.


    Les 5 finalistes en 2017 dans la catégorie “roman québécois” sont :


    Les 5 finalistes 2017 dans la catégorie “roman hors Québec” :


    Les 4 recueils finalistes 2017 dans la catégorie “poésie québécoise” :


    Créé en 1994, le Prix des libraires du Québec honore les auteurs dont l'œuvre a retenu l'attention des libraires par son originalité et la qualité de son écriture.  Voici une liste des gagnants des années précédentes ainsi que leur lien à notre catalogue.  Pour toute question ou pour avoir de l’aide afin de trouver ces livres sur nos rayons, présentez-vous au comptoir de service.  Bonne lecture !


    Lauréats québécois :




    Lauréats hors Québec :
    2008 : Philippe Claudel – Le Rapport de Brodeck
    2009 : Cormac McCarthy – La Route *version anglaise
    2010 : R.J. Ellory – Vendetta *d’autres livres du même auteur
    2013 : Patrick DeWitt – Les Frères Sisters *en anglais seulement
    2014 : Sorj Chalandon – Le Quatrième Mur
    2015 : Hugh Howey – Silo
    2016 : Elena Ferrante – L'Amie prodigieuse *d’autres livres du même auteur

    Mention spéciale

    2007 – Michel Rabagliati – Paul à la campagne, Paul a un travail d'été, Paul en appartement, Paul dans le métro, Paul à la pêche